Pages Menu
Categories Menu

Posted by on 16 Août 2014 | 0 comments

La Bataille de Liège : du 5 au 16 août 1914

Début août, les ordres de marche des Ière et IIème armées allemandes (Von Kluck et Von Bülow) sont les routes qui permettent de rentrer en Belgique sans violer le territoire hollandais (pour ne pas se créer un adversaire supplémentaire). Les troupes allemandes doivent donc pénétrer au sud des Pays-Bas soit la région du Limbourg hollandais où se situe la ville de Maastricht.

Belgique
En pénétrant dans cette zone étroite, les Allemands sont stoppés par la position fortifiée de Liège. Point de passage obligé car il faut franchir la Meuse pour continuer à progresser. Il est par conséquent indispensable, pour le déroulement normal du plan Schlieffen, de réduire la forteresse dans le plus bref délai. Ce qui semble facile car Liège n’avait, en effet, aucune muraille et les forts censés la défendre étaient situés à plusieurs kilomètres de la ville. L’armée allemande pénètre dans la ville dès le 3e jour de la guerre sans rencontrer d’obstacles.

Mais l’Etat-Major belge décide de résister sous les ordres du général Leman. Il se retire dans le fort de Loncin, un des douze forts de la ceinture fortifiée.

Les forts succombent les uns après les autres sous le pilonnage de l’armée allemande ! Le général Leman étant finalement enseveli dans l’explosion du fort de Loncin et fait prisonnier par les Allemands qui l’emmènent en captivité le 16 du mois.

La résistance des forts de Liège, et surtout de celui de Loncin, aura un retentissement international et pèsera lourd dans la suite de la campagne. On estime le retard de la progression allemande à quatre ou cinq jours par rapport à ce qu’avaient estimé les concepteurs du plan Schlieffen. Ce délai sera mis à profit par les armées alliées pour opérer leur concentration.

Le président Poincaré a dit à ce sujet : « Le retard que la résistance de Liège a imposé aux Allemands nous a permis d’achever entièrement notre concentration, de faire venir dans le Nord les troupes l’Algérie et même d’être sur le point d’y recevoir une partie des troupes du Maroc. En même temps, ce délai a laissé aux Anglais la possibilité de se concentrer ». La ville de Liège sera décorée de la Croix de la Légion d’Honneur pour La vaillance dont elle fit preuve !

Après la Bataille de Liège, La Ière Armée de Von kluck avait pour mission de prendre Bruxelles, ce qui fut fait le 20 août 1914.
La IIème armée de Von Hausen poursuit son avancée pour marcher sur Paris. Pour cela, elle doit traverser la Sambre et marcher vers Maubeuge en France.

Les forts autour de liège

Les forts autour de liège

Général Leman

Général Leman

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *